L' Atelier d'écriture

de Super Daddy

© Claude Danis

Mes jeux de plume saisis au vol :

Support independent publishing: Buy this book on Lulu.

Folklore de Constantinople :

Support independent publishing: Buy this book on Lulu.

 

depuis août 2011  

Recherche personnalisée

Accueil Atelier

Mes jeux de plume saisis au vol :

Support independent publishing: Buy this book on Lulu.

Écrivez-moi            Livre d'or 

Les techniques d'animation

Exemple de déclencheurs

Mots-valise

Une expression courante

Jeu de mot et tautogrames

Mots imposés.

Situation fascinante

Alphabet et acrostiche

Autres déclencheurs

Les enfants de Queneau

Poèmes et Haïku

Travail en groupe

Annonce d'offre d'emploi et lettre de motivation.

Lettres de rupture

Faits divers 

Accusation et plaidoirie

Le message mystérieux

Les Cartoons.

Décrire un objet ou un lieu

Un décor inquiétant: énigme

Dialogue

Novellisation

Mettre une histoire en chanson

A vous de m'en suggérer d'autres... 

Faire la synthèse d'une discussion

Textes remarqués

Le départ pour la guerre 

Un accident    L'enfant perdu

Après la mort d'une sœur 

Le rendez-vous  Fin de vie

L'adieu au marin

L'art de finir un roman 

Une conférence de Nasr Eddin

Ma belle-mère un désastre 

    Elle, c'est elle

Les enfants de Queneau

Elle est épatante

 La prière   Noël est triste

Ma première classe

La Fatwa du mollah

L'odeur du café 

La surdité / la cécité

L'informatique!

Heurts de la sortie

Lait de bébé 

Vos enfants ne sont pas vos enfants

La nouvelle carte du Tendre

Le Bourdon    La Faim

Mourir pour vous  

Jean Yann

Lavage de vitres 

6 témoignages sur 14/18

Pourquoi lire ? 

Bibliothérapie 

Le monde de MARTHEMU

The Book

Récits

Langues & Linguistes

 

Presse

Sarko

Merci de me faire part de toutes vos remarques et critiques.

Liens/ Nos Partenaires

compteur :

Google Analytic

Mes jeux de plume saisis au vol :

Support independent publishing: Buy this book on Lulu.

Folklore de Constantinople :

Support independent publishing: Buy this book on Lulu.

 

Jour Funeste  : Poème épique (burlesque)

      Version imprimée                             Version manuscrite

   

J’avais rendez-vous avec Martine… Je l’ai ratée, puis retrouvée…

 

  Treize Octobre...

 

Que ce jour, treize Octobre, nous fût un jour funeste,

Nul n'en pourra douter s'il veut bien lire le reste.

 

Ce matin j'attendais, l'Aube venait de poindre,

Assis dans ma voiture, impatient, mais sans geindre.

Soudain, en un éclair, un doute perce mon cœur :

Est-elle ici, ou là ? Ou bien est-elle ailleurs ?

Est-ce bien ici, ce jour, que je devais me rendre ?

Ou devant l'confiseur m'avait-elle dit d'attendre ?

 

Fouettant mon fier coursier, cravachant, je le lance

Au moment où, courant, vers moi elle s'élance.

Point ici, remarquai-je, et prenant mon virage

Sur l'aile, je regagnai la place où les garages 

S'aligne sagement. Dans la brume qui flottait,

De fiers représentants des peuples arabiques

Entassaient sur un toit des tuiles et des briques.

 

Pendant que, patiemment je feuilletais des pages,

Pendant que de soucis mon corps était en nage,

La belle trottinait, espérant, sans y croire,

Rejoindre son amant parti dans la nuit noire.

C'est alors que, me dis-je, il est déjà trop tard,

Elle est passée, c'est sûr, et, le long du trottoir,

Je vais la retrouver, descendant du tramway

Que tous les jours elle prend pour se rendre au lycée.

 

Je parti et passai, sans même me retourner

Devant elle qui déjà doutait de me trouver.

Moi brûlant des feux rouge, elle glissant sur des rails,

Nous nous revîmes enfin sur la place où s'émaillent

Quelques buissons hirsutes, près de la préfecture,

Lorsque j'y débarquai, descendant de voiture.

 

"Enfin te v'là, dit-elle, mon cœur était ému.

Touche là, mets ta main, sens combien j'ai couru !

La prochaine fois, j'espère tu seras plus exac(t)

Afin qu'il ne fasse plus ce gros bruit, ce tic-tac.

Sois patient, précis, et de ce coin ne bouge

Tant que ne vois venir le bout de mon nez rouge."

 

Il ne nous resta plus qu'à courir au lycée

Où déjà l'étourdie se trouvait en pensée.

Déçu et endormi, l'âme en repentance,

Un bon café je bus pour me remplir la panse.

 

Voilà pourquoi je dis, en commençant ces vers,

Qu'aujourd'hui, tout, pour nous, a marché de travers.

 

Vos commentaires ?

Voilà pourquoi je dis, en commençant ces vers,
Qu'aujourd'hui, tout, pour nous, a marché de travers.

une fille qui passe, une autre prend sa place!

voilà un poème triste
nostalgie d'un amour dissipé !
soyez le bienvenu en poésie  joelle

Merci d'avoir lu ce long récit... pas si triste que ça, juste une accumulation de contre-temps...
Tout finit bien : La belle a été retrouvée, le soir même!!! 
superdaddy

 
 

Quelques textes personnels

Poèmes

Emploi du temps

Jour funeste

J'ai oublié...

Invitation au voyage

J'aime

Le Vieux lavoir

La Figale et la fourmi

La ballade du point virgule

Prose

Le temps élastique 

CopierCollerLaVie

Cloddie

Odeurs du pays perdu

Le bruit du vent  

Mon nouveau territoire

Fanfreluche

Ayayail !

Ysolde

Massacres  

Mes jeux de plume saisis au vol :

Support independent publishing: Buy this book on Lulu.

Index des auteurs cités

Tout un site sur

Amour-Humour

Support independent publishing: Buy this book on Lulu.

Les concours

2006 - Mots imposés

Liste des prix 

Vos textes et commentaires

Prose

Chansons et poésies

"courtes mais bonnes"

Bulletin de vote

Dépouillement

Classement des textes

Distribution des prix et commentaires

Oeuvres collectives

Alphabet des planètes

Correspondances

Je t'écris d'un pays lointain

Lettre de rupture 

Livre d'or      

Liens Amis

Support independent publishing: Buy this book on Lulu.

Amour-humour 

soseducation.org/

histoires de chats

Tout mon grenier

poudreurs d'escampette 

Le monde de MARTHEMU

rj-mignard 

au pieddumur

Échanges de liens proposé

Envoyez des Cartes virtuelles gratuites